Doli, Indienne Pikuni

Couverture du romanComme j’étais lancée avec le Châtiment des Hommes-Tonnerres, j’ai poursuivi mon après-midi lecture avec un petit roman de Pascal Coatanlem, illustré par mon idole : Laure Gomez. Je suis déjà complètement fan de son travail, mais si en plus elle se met à dessiner des chevaux et des indiens, je me voyais mal ne pas vous en faire profiter. Vous trouverez d’ailleurs quelques illustrations du livre sur son site. Pour tout vous dire, c’est quand j’ai vu le cheval de couverture que j’ai eu envie de lui demander un logo pour le blog (à ce propos, le projet « pottoks » avance bien, merci).
Mais revenons à notre roman. Il est publié aux éditions Talents Hauts qui défendent dans leurs ouvrages l’égalité des sexes. Rien d’étonnant alors à ce que notre héros soit en fait une héroïne en révolte contre l’ordre établi. En effet, la petite Doli n’est pas une indienne comme les autres : à sa naissance, elle a été enlevée par le légendaire Oiseau-Tonnerre craint de tous les Pikunis. Rendue ensuite à son peuple, elle grandit au sein de la tribu où, chaque jour, sa mère lui apprend à exécuter les tâches dévolues aux femmes : cueillir des plantes, ramasser du bois, préparer les peaux, entretenir le tipi… Des activités qui n’enchantent guère notre petite indienne qui préférerait de loin chasser et pêcher avec les garçons. Non, décidément, Doli n’est pas faite pour la vie de la tribu. Elle qui a été marquée à sa naissance par l’empreinte de l’Oiseau-Tonnerre, elle qui ne rêve que de grands espaces et d’aventure : il est grand temps que sa destinée s’accomplisse…

A mon avis, cette très sympathique histoire plaira beaucoup à toutes les papooses de 8-9 ans (et plus, of course). On s’imagine très bien, à la place de Doli, chevaucher Eclat-de-Lune à travers le Grand Canyon et vivre des aventures habituellement dévolues aux petits Indiens. Ça change et puis ça fait du bien !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le !
Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *