Un monde de bottes

Allez, encore un livre ! Et on râle pas. Moi quand je suis en vacances de danse, je lis et je dors. C’est comme ça.
Ce lundi, ce sera « Les bottes de cow-boy » de Tyle Beard et Jim Arndt (éd. E/P/A, 2010), un documentaire sur les bottes de cow-boy, comme son nom l’indique. Vous en avez peut-être déjà entendu parler dans la presse mais je vais quand même vous en causer un peu.
Déjà, j’ai bien aimé le format : petit et carré, pas trop lourd. En clair, des proportions idéales pour être lu n’importe où, même vautré au fond de son lit.
Autre très bon point, la présentation est extêmement soignée (jaquette, papier glacé, illustrations nombreuses et de qualité…). J’aime, j’aime.
On a vraiment envie de s’y plonger dedans. Mais d’abord, jetons un œil à la présentation des auteurs : Tyler Beard, pour les textes, Jim Arndt pour les photos. Visiblement, deux pointures en la matière, qui ont déjà plusieurs livres à leur actif sur le même sujet. Bon, nous sommes entre de bonnes mains, on peut se lancer à la découverte du monde des bottes.


Un petit mot quand même sur la préface de Sam Bernett que j’ai trouvée particulièrement réussie. Elle montre très bien comment la botte s’inscrit dans l’imaginaire de l’Ouest américain et m’a rappelé un peu l’émission « Tous les habits du monde » sur le Texas dont je vous avais parlé l’an dernier et qui m’avait tant plu.  Claire, intéressante, documentée et bien écrite, c’est une parfaite entrée en matière. J’ai d’ailleurs relevé un petit passage qui m’a interpellée :

« Le mot santiag est banni, pire, il n’existe pas dans le vocabulaire des purs, des fins connaisseurs. […] La santiag est une botte, moche, vulgaire et ringarde, bon marché et fabriquée en Espagne la plupart du temps » (p. 9).

Raahhh !!! Moi qui pensais être à la page en employant le terme, me voilà bien dépitée. Dorénavant, je ne dirai plus que « bottes » ou « cowboy boots« . Et je commence immédiatement en vous invitant à entrer dans le monde des bottes de cow-boy vu par Tyler Beard et Jim Arndt !

Que dire ? Les photos sont superbes. Les modèles sont superbes. Il y en a vraiment pour tous les goûts. C’est ce qu’on appelle un beau livre et moi je ne sais plus où donner de la tête. Si je devais décider d’un motif pour créer mes propres bottes, je serais vraiment très embêtée. Parce que ce petit livre se veut aussi une aide à la confection de vos premières boots sur mesure. Pour cela, vous trouverez à la fin de l »ouvrage plein de conseils. Et ça fait drôlement envie. Quelle aventure passionnante ce doit être !
Avant d’aller plus loin (et d’oublier surtout !), je vous signale que vous pouvez consulter les premiers chapitres de l’édition américaine sur le très polémique Google Books (honte, honte) et commencer à vous faire une idée plus précise du contenu.

A ce propos, il n’y a pas que de très belles photos dans ce documentaire. Il y a aussi pas mal de texte : Tyler Beard essaie de nous y présenter l’histoire de la botte et de sa fabrication. Mais là, j’avoue ne pas avoir été très sensible à sa prose. Pour moi, son discours s’adresse plus à des connaisseurs et des spécialistes qu’à un lecteur qui découvre le monde de la botte pour la première fois. Malgré plusieurs relectures, certains passages demeurent obscurs et si je ne les comprends pas c’est parce qu’il me me semble qu’il me manque des connaissances de base (qui a osé penser que je pouvais être simplement trop stupide pour comprendre ???? hein, qui ?). Ça m’a beaucoup gênée dans ma lecture et du coup, elle m’a laissé un goût d’inachevé. Ce qui n’aurait pas été le cas si j’avais déjà eu quelques connaissances en matière de bottes. Donc je le redis, le texte s’adresse plutôt à des amateurs éclairés qu’au lecteur lambda.
Il n’empêche que j’ai quand même pris beaucoup de plaisir à feuilleter ce très beau livre qui était arrivé au pied de mon sapin en décembre dernier (merci Père Noël !) et je vous en souhaite tout autant. Peut-être y trouverez-vous les bottes de vos rêves…
A ce propos, Père Noël, pour Noël prochain, va falloir qu’on se cause…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le !
Twitter Facebook Google Plus Linkedin

1 thought on “Un monde de bottes

  1. Je confirme que c’est un très joli bouquin, bien fait et très agréable à regarder…… mon cher et tendre me l’a offert pour Noël, j’avoue que je n’ai pas encore eu le temps de le lire, j’attends les vacances pour me plonger dedans! tu vois Miss Pottok…..nous n’avons pourtant pas le même père Noël dans mon fin fond de Béarn!! En plus, je fais collection de bottes……mais en miniature (question budget!!!), enfin j’en ai déjà pas mal que j’ai ramené des States!……donc, avis à la population si vous avez des mini-cowboy boots qui trainent pensez à moi!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *