Country brésilienne

Le Brésil aussi a sa country music. A part que là-bas elle s’appelle musica sertaneja. C’est le genre le plus populaire, bien avant la samba parait-il (c’est dire !).
Je vous renvoie vers l’article de Wikipédia (en anglais) pour une définition précise. Perso, ce que j’en ai retenu (et compris) c’est que cette musique est née vers 1920 dans les campagnes du Sertão, une région semi-aride du Nord-Est du Brésil, où se côtoient les sertanejos, l’équivalent des cow-boys, et les caipiras, les péquenauds du coin (hillbillies). Elle est à la fois influencée par la musique du Paraguay, les mariachis mexicains et les ballades de la country américaine. Un sacré mélange, donc.
NB : S’il y a des erreurs dans ce que je raconte, vous me pardonnerez car je ne suis pas bilingue, à part bien sûr pottok-français.
Et au Brésil on danse aussi sur la musique sertaneja, et même à la télé. Voici d’ailleurs un extrait d’une émission qui correspond peu ou prou à « Dancing with the stars » où des personnalités du show-biz s’affrontent dans des battles médiatisés. Donc la star, là, c’est Leandro Hassum, un humoriste brésilien si j’ai bien suivi, et il s’essaie à la danse avec Tamara Fuchs, une pro qui le coache. Eh bien, mis à part la musique qui me déstabilise un peu, c’est pas mal du tout ce qu’ils font. En fait, par rapport aux autres concurrents, c’était vraiment les meilleurs. Oui parce que faut pas croire mais je donne de ma personne pour faire vivre ce blog moi et j’ai regardé TOUS les extraits. Et franchement j’ai vu des trucs très, très moches. Mais revenons à notre Leandro, il a l’air un peu pataud avec ses bottes et son chapeau, mais quand il danse, vraiment ça le fait :

http://www.youtube.com/watch?v=R8Rrccb5rk8

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le !
Twitter Facebook Google Plus Linkedin

7 thoughts on “Country brésilienne

  1. Alors, en fait au début j’avais bien pensé bien que tu danses avec Kikine, mais le but c’est que le danseur doit faire une chorégraphie avec un professionnel donc j’ai traduit avec un prof. Mais je ne doute pas que Kikine s’en sorte très bien elle aussi.

    1. Tout à fait. Par contre, je veux bien les coacher tous les deux. Et vous verrez le résultat au prochain bal de l’asso. Ils vont enflammer le parquet, c’est moi qui vous le dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *