De la musique pour les vacances

Si vous êtes à la recherche d’un peu de fraîcheur en ces jours de canicule, je vous conseille Pageant Material, le dernier album de Kacey Musgraves.
Je l’ai trouvé idéal pour l’été : léger, plaisant, aérien et rafraîchissant. Chaque morceau m’a fait l’effet d’une véritable bouffée d’air frais et je m’imaginais très bien assoupie dans un hamac accroché entre deux arbres, sirotant de temps en temps une citronnade bien glacée en l’écoutant. Enfin, vous voyez le tableau.

Jaquette de l'album Pageant material

Je me le passe en boucle en ce moment et j’avoue que j’ai un petit faible pour le titre « Biscuits » et son clip très coloré. De ce que j’en ai compris, c’est un clin d’œil à Hee Haw, une vieille émission de télé humoristique que je suis bien trop jeune pour connaître, évidemment.

Il existe d’ailleurs une chorée dessus : « Mind your own biscuits » de Donna Manning & Nicole Goetz. Je ne l’ai pas testée mais, de prime abord, je la trouve mignonnette. A voir ensuite si elle coule bien et peut-être que vous la retrouverez en cours à la rentrée…

Mais pour l’instant, c’est surtout le titre High Time qui a le plus inspiré les chorégraphes (j’ai compté 7 danses sur Copperknob !). J’ai bien repéré « it’s hight time » de Robbie McGowan Hickie & Tony Vassell mais, si le niveau est plus accessible que « Mind your own biscuits », la musique me plaît moins. Oui, je sais, les goûts et les couleurs…

Quoi qu’il en soit, il y aura du Kacey Musgraves dans la playlist de septembre, c’est certain.

Pour finir, je voudrais faire une dédicace à mes copines Facebook : Ingrid, Poopy et Calamity. Eh oui, les filles, j’ai tout de suite pensé à vous quand mes yeux se sont posés sur la jaquette de l’album. A cause de la ressemblance, sans doute…
Voici donc pour vous Pageant material : parce qu’on reste toutes des princesses, BDM !

(Début de la chanson à 2’24)

J’espère que ces quelques extraits vous auront donné envie de découvrir cet album et que vous n’hésiterez pas à me faire partager vos morceaux préférés (si vous détestez, vous pouvez le dire aussi, hein, c’est pas interdit).

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le !
Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *