Gabaston, saison 2

Bon, visiblement vous n’avez pas tous pris la mesure de l’évènement qui doit se dérouler le week-end prochain à Gabaston alors je vais réexpliquer.
Les copains de Moncaup reçoivent 2 grandes personnalités du monde de la danse : Nathalie Pelletier et son partenaire Richard Poirier.  Je ne vais pas vous dresser leur palmarès, le blog n’y suffirait pas, mais sachez qu’ils ont été sacrés plusieurs fois champions du monde.

Champions du monde !!! Vous en croisez tous les jours des champions du monde de danse, vous ?? Moi pas. Et puis, Nathalie et Richard (pardon pour la familiarité), ils sont pas du genre à jouer les stars. Ils sont comme vous et moi. Simples. Authentiques. Accessibles. Si vous avez des aprioris sur le monde de la compétition, venez les rencontrer : vous allez changer d’avis.

Et là, j’en vois déjà qui commencent à se dire : « ouh là, c’est pas pour moi tout ça, ça va être compliqué, je vais pas suivre, vaut mieux laisser ça aux pros, etc., etc. ». Alors, je vous arrête tout de suite : ces journées s’adressent à tout le monde, que vous ayez quelques mois de danse ou plusieurs années. Quel que soit votre niveau, vous en retirerez toujours quelque chose de positif. D’ailleurs, vous me demandez souvent comment faire pour progresser. Et bien, aujourd’hui je vous réponds : « venez assister aux stages de Nathalie Pelletier ». Elle parle français et du coup c’est beaucoup plus facile pour comprendre, elle est extrêmement pédagogue et elle respire la bonne humeur et la joie de vivre. Avec elle, on ne se rend même plus compte qu’on fait de la technique. Et ils sont rares les enseignants de cette classe-là. L’an dernier, j’avais particulièrement apprécié le stage de musicalité qui permet de différencier une polka d’un two-step, un east coast d’un west coast… (euh, si vous ne comprenez rien à ce que je raconte, là, vous avez tout intérêt à le suivre ce stage !!) et je pense que ça a été une vraie révélation pour certains. Quant aux chorégraphies créées par Nathalie, je ne peux que vous encourager à les essayer. Vous allez voir comme les pas s’enchaînent bien. C’est fluide, on n’a presque plus à réfléchir, c’est un bonheur.
Et là, vous allez me faire remarquer que vous, l’an dernier, vous avez déjà suivi tous les stages. Donc, refaire la même chose… même si c’est Nathalie Pelletier… pfff… Et moi je vais vous répondre : « 6 % ».
Vous savez ce que c’est ces 6 % ? c’est ce qu’on retient quand on écoute un discours, une conférence, une explication… C’est pas gros, n’est-ce pas ? Mais c’est prouvé, y a rien à faire, on fonctionne comme ça. Il reste donc 94% de données pures à acquérir. Moi, je vous dit qu’elle va pouvoir revenir souvent Nathalie… Et je ne vous cache pas que mon objectif pour ce week-end c’est d’arriver à 12%. Ouais, je sais, je ne suis pas rendue.
Et puis vous, je ne sais pas, mais moi ça m’intrigue cette histoire de comédie musicale. Et ça m’inquiète un peu aussi parce que « I love my boots » dans mon esprit tortueux c’est ça :

Non ! ils n’auraient pas osé…
Je suis néanmoins impatiente de découvrir le résultat.

Par contre, il y a une chose qui ne me plait pas du tout et qui fait même tâche dans cette programmation de rêve, c’est l’axoa de veau. Franchement, de l’axoa ! C’est une blague ? Pour une fois que je sors de Pottokcity et que je participe à un évènement de grande envergure, on me sert quoi : de l’axoa !! Mais j’en mange tous les jours moi, de l’axoa, j’en peux plus de l’axoa ! Vous auriez voulu me dégoûter de venir que vous ne vous y seriez pas pris autrement. Mais c’est raté. Je serai là et vous allez devoir me supporter tout le week-end. Et je vais même le manger mon axoa. Avec le sourire en plus. Parce que je serai entourée de gens que j’apprécie et qui comptent pour moi. Et ça, c’est le plus important.
A samedi donc, tout le monde. Je ne doute pas que vous viendrez me tenir compagnie.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le !
Twitter Facebook Google Plus Linkedin

2 thoughts on “Gabaston, saison 2

  1. Bon ! Maintenant que tu es de retour dans tes pénates après un week-end de folie, n’ayant pas pu nous joindre à la fête, j’espère que tu vas un peu nous raconter et dire ce que tu as fait, et surtout ce que cela t’a apporté. Histoire de faire un peu baver tous ceux qui auront manqué cet événement !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *