La force de l’usage

Si vous avez voulu réviser Cowboy Strut, en danseurs studieux que vous êtes, et que vous avez téléchargé la fiche des pas sur le nouveau site de l’asso, vous avez certainement noté qu’il y avait comme un problème sur la fin. Je vous ai fait enchaîner deux jazz box 1/4 de tour alors que sur la feuille il n’en est marqué qu’un seul. Résultat : au lieu d’exécuter la danse sur quatre murs, à Aïcirits, nous nous en sommes tenus à deux. Aïe, aïe, aïe, à la prochaine soirée…
Je vous rassure, je ne yoyotte pas encore, même si je crois que là, je suis en bonne voie.
Sur ma fiche, il y a bien marqué d’exécuter deux 1/4 de tour. Mais il y a aussi spécifié que dans certains endroits, on omet le premier pour danser sur 4 murs. Croyez-vous que je me serais rappelé que nous avons l’avons TOUJOURS dansée comme ça dans notre club ??? Même pas. Des fois, je me dis que j’ai autant de mémoire qu’une huître. Bref, je m’en suis aperçue mercredi dernier en allant faire une visite de courtoisie au cours d’Oloron. Du coup, lundi prochain, on va corriger ça. Enfin, « ON »…, vous, vous n’y êtes pour rien.
La bonne nouvelle c’est que vous serez prêts à la danser dans n’importe quelle circonstance. Je vous explique. Cowboy strut, c’est une trèèèès vieille danse, elle fait partie des classiques et comme toutes ces chorés très dansées, elle a subi quelques altérations au fil du temps, chacun y allant de sa variante. Du coup, au final, on ne sait plus trop qu’elle est la chorégraphie de base. La fin peut varier, vous l’avez vu, mais le début aussi : certains clubs démarrent avec des swivels, des pointés à droite et à gauche, voire même des monterey turn.
Alors comment fait-on dans un bal ? Ben, on s’adapte. C’est le premier danseur sur la piste qui donne le ton.
Vous n’avez plus qu’à espérer qu’à la prochaine soirée, la première sur la piste, ce ne soit pas moi (gnarf, gnarf, gnarf).

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le !
Twitter Facebook Google Plus Linkedin

7 thoughts on “La force de l’usage

  1. Ta fiche ? parlons-en : comment veux-tu qu’on s’y retrouve, elle n’est pas dans tes chorégraphies. Si on clique sur  » fiche » dans ta prose on arrive à cowboy stomp. Tu parlais de yoyoter il me semble ?

    1. Arf. Alors là je comprends pas. Hier le lien renvoyait bien à Cowboy Strut…
      Donc, j’ai finalement fait une copie de la dite fiche, que j’ai ensuite envoyée sur mon serveur, pour finalement créer un lien html valide afin d’appuyer mes dires, puisqu’on remet en cause ma prose. Par contre, c’est tout en anglais. Me crois-tu maintenant Nanard ?

  2. Je pense que tu as perdu de ta crédibilité avec ce coup là, et pour noyer le poisson, tu nous mets une fiche en anglais comme si c’était notre langue maternelle !!!!

    1. Ma crédibilité ??? je ne savais même pas que j’en avais ! 
      Je reconnais toutefois que j’ai pu me tromper ; car ces derniers temps je suis passablement surmenée et j’ai tendance à galoper un peu à côté du pottok. Par contre, je n’exclus pas complètement l’idée qu’une personne, ayant mémorisé mes identifiants sur son ordinateur à l’occasion d’une de mes connexions extra muros, ait pu trouver cocasse de modifier ce lien pour me faire une petite blague. Va donc savoir…
      Pour ce qui est de l’anglais, je n’allais pas en plus perdre du temps à traduire une fiche que je ne vais plus utiliser puisque la version officielle pour notre club est sur le site !! Je t’invite à aller la consulter et à l’apprendre au lieu de médire sur mon compte.

  3. C’est le pottok qui doit être content, le tout est de savoir qui va le plus vite.
    Je n’argumenterai pas, par contre sur ton idée, car je trouve abominable qu’une telle chose ait pu te traverser la tête.
    Alors, ainsi, tu ne mets plus tes propres fiches sur ton blog ? Quel laisser aller !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *