Le cheptel s’agrandit

Suite à plusieurs demandes, j’envisage de refaire imprimer des polos « DALP ». Hé oui, il faut croire que ceux qui ont croisé la Pottok Family hier à Jurançon ont eu un coup de foudre pour le travail de Laure !
Donc si toi aussi, derrière ton écran, tu es intéressé, tu me fais signe rapidement.
Voici quelques photos (merci aux Pottops models pour leur patience et à Babeth pour le prêt de sa tablette qui a permis de réaliser les clichés) :

1. De face

 

 

 

 

 

 

 

 

2. De dos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. De près

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces merveilleux polos existent en coupe homme ou femme (jusqu’au XXL pour les dames).
Au niveau du tissu, c’est du coton 180 g parce que je voulais de la belle qualité, et comme ils sont blancs, je n’avais pas envie qu’ils soient trop transparents.
Comme nous n’étions pas nombreux lors de la première fournée, l’impression est du marquage en flex à chaud. C’est satisfaisant et ça tient bien au lavage (30° max) même si je préférerais un transfert en sérigraphie (grand luxe mais beaucoup plus cher).
Pour le prix, la première fois, nous avons payé 25 euros par pièce mais normalement plus on est nombreux, moins c’est cher.
Voilà vous savez tout.

Le carnet de commandes est ouvert !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le !
Twitter Facebook Google Plus Linkedin

9 thoughts on “Le cheptel s’agrandit

          1. Figure-toi que là je t’attendais, car il va falloir que tous ceux qui ont postulé pour ce merveilleux polo se soumettent à cette mesure, car si je suis le seul visé, ça pourrait passer pour une mesure discriminatoire tu penses bien ! Et que feras-tu des polos des gens qui n’auront pas réussi à l’épreuve ?

  1. @Nanard : effectivement, il n’y a que toi de visé par cette mesure. Je l’assume complètement et, de toute façon, je fais ce que je veux : ce sont MES polos. 

    1. Je serais bien tenté de te répondre : « eh bien garde-les tes polos », mais comme ils sont trop beaux et que je vois bien que tu fais barrage contre moi, je m’en ferai prendre un par quelqu’un d’autre, na !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *