Même les héros ont besoin de douceurs

Comme c’est dimanche, voici un délicieux petit album à déguster en famille : Billy le môme de Françoise de Guibert et Roman Badel (éd. Thierry Magnier).
Billy le môme est un héros du Far-West comme nous les aimons tant. Il n’a peur de rien, ni des serpents, ni des indiens. C’est un super cow-boy, un as du rodéo. Tous les jours, il traque les bandits et fait régner l’ordre à Quietcity.
Mais aujourd’hui, il n’a pas le temps, pas le temps, pas le temps. Billy galope, il est pressé. Vite, vite, vite, il faut se dépêcher…

Drôle et attendrissante, cette histoire très rythmée plaira à tous les gourmands à partir de 4-5 ans (et bien plus si affinités).

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le !
Twitter Facebook Google Plus Linkedin

6 thoughts on “Même les héros ont besoin de douceurs

    1. Le problème c’est que je lis beaucoup plus vite que je ne blogue. J’ai une pile de livres assez impressionnante à vous présenter et je vais essayer de m’activer un peu pendant les vacances parce qu’après, comme tu me le fais remarquer à juste titre, les nouvelles ne sont plus de première fraîcheur.

  1. Je ne te fais rien remarquer du tout, je ne me le permettrais pas….  En règle générale, les livres que tu nous présentes, sont dans ta médiathèque?

    1. Celui-là, oui. Sinon, ça dépend : soit il s’agit effectivement d’emprunts à la fabuleuse médiathèque de Pottokcity qui est à la pointe de tout ce qui se fait en matière de littérature western (on se demande pourquoi), soit il s’agit d’éléments de ma collection personnelle, tout aussi importante mais bien moins organisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *