Mirande en BD

La saison des festivals claudiquantapproche et tout le monde est en train de réfléchir pour savoir quand poser ses congés : Craponne ? Mirande ? Seignosse ?…
Et moi à chaque fois que j’entends « Mirande », je pense à Luz et je me marre.
Luz, il dessine des BD dans Charlie et sa passion c’est la musique. Dans « Claudiquant sur le dancefloor », il a regroupé plusieurs de ses reportages sur les grands festivals pop/rock, dont Mirande. Je pense qu’il doit s’agir de celui de 2003 (y’ avait JR). J’ai pas vérifié la date (ouh, c’est pas bien !), mais ce doit être ça car moi aussi cette année-là je découvrais le festival. Alors je me retrouve un peu dans ce que dessine Luz, même si des fois c’est un peu abusé. Bon, en même temps, c’est normal, c’est une caricature. Mais c’est vraiment très amusant de découvrir comment un « civil » peut percevoir le festival et tout le « folklore » qui va avec (Harley, tatouages…). Attention, hein, quand je dis « folklore », c’est pas péjoratif. Je suis la première à me promener avec un stetson sur la tête… Si on se met à sa place, c’est sûr que ce doit être déroutant de voir tous ces gens, qu’il soient « kinés, charcutières, notaires… » s’habiller en cow-boys et faire de la line-dance en plein milieu du Gers.
Évidemment, il faut avoir un minimum d’humour et d’auto-dérision pour apprécier pleinement ce petit reportage, mais je suis sûre que vous n’en manquez pas.

Claudiquant sur le dancefloor / Luz. – Paris : Hoëbeke, 2005.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le !
Twitter Facebook Google Plus Linkedin

4 thoughts on “Mirande en BD

  1. J’ose espérer que tu ne t’inclues pas dans « le tout le monde » et que ton choix est déjà fait dès à présent pour arrêter la date de tes congés ????

    1. Pour moi, cette année, ce sera Craponne et le Country Landes Festival. Il me restera un jour ou autre à poser mais pour l’instant j’ai pas vraiment d’idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *