Un seul être vous manque…

En souvenir de nos improbables duos pendant mes laborieuses leçons d’harmonica.

Le morceau restera inachevé maintenant que tu n’es plus là.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le !
Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *