Zorionak zuri !

Aujourd’hui c’était l’anniversaire de deux de mes commentateurs les plus assidus.
Je tairai leurs noms et leurs âges par crainte de sévères représailles mais je ne pouvais pas laisser passer si belle occasion de les remercier de leur contribution à la vie de ce blog : merci donc, les amis, du fond de tout mon petit cœur de country blogueuse. Je vous souhaite un joyeux anniversaire et j’espère que nous continuerons encore longtemps à danser et à clavarder ensemble.
J’ai cherché une chanson à vous dédicacer, mais c’était assez difficile parce que vous êtes très différents tous les deux et que le morceau aurait pu plaire à l’un mais pas à l’autre.
Du coup, pour résoudre ce problème, j’ai pensé que la solution la plus simple c’était encore d’en choisir une qui me plaisait à moi  😉 (bah ouais, c’est mon blog, quand même).
Voilà donc Boondocks de Little Big Town, un titre que j’écoutais en boucle il y a quelques années et que j’ai souhaité vous faire partager.
Bon, ok : en vrai, j’ai tapé au pif dans ma discothèque parce que je n’étais pas inspirée. Mais c’est pas grave, finalement le hasard fait bien les choses, car Boondocks, pour moi, c’est une chanson qui me rappelle qu’on ne doit pas oublier d’où l’on vient, que ce sont les rencontres, bonnes ou mauvaises, les coups durs et les hasards de la vie qui font de nous ce que nous sommes et que nous devons en être fiers.
Et moi, je suis très fière de vous connaître tous les deux. Et j’ose croire que si j’en suis là aujourd’hui c’est aussi un peu grâce à vous…

PS : le clip me plait moyen. Si c’est pareil pour vous, fermez les yeux et écoutez juste la musique.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le !
Twitter Facebook Google Plus Linkedin

3 thoughts on “Zorionak zuri !

  1. Ils en ont de la chance ces deux -là! Beaucoup aimeraient faire partie de ton cercle d’amis mais encore faut-il le mériter…
    La chanson est très belle, peu importe le clip (personnellement je l’aime bien). La musique s’écoute , se ressent , elle ne se regarde pas…
     

  2. Mais enfin, crois-tu que s’il y avait des représailles contre toi on les laisseraient faire ? Pas question.
    Mais je suis d’accord avec Coco, faire partie de ton cercle d’amis, se mérite, et je ne sais quoi faire pour y arriver ! Peut-être mieux danser ?
    Mais après tout, te connaître est déjà un privilège alors n’en demandons pas de trop !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *